Oswèla, un premier concert exceptionnel à la Petite Halle de la Villette à Paris

30 octobre 2021 à 17h00 - 1919 vues

Quel bonheur d'assister au premier concert d'Oswèla, un groupe pas comme les autres, composé de danseurs, multi-instrumentistes, prodiges dans l'art de mixer les saveurs musicales, entre jazz, hip-hop, house et rythmes afro-caribéens

Pas un instant de relâche pour ces artistes à l'énergie débordante. Le public a été plus qu'enthousiaste à chaque proposition. Il aura fallu une année seulement pour qu'ils construisent un vaisseau pour nous embarquer dans un univers éclectique et rafraîchissant.

Ricky Soul, danseur et musicien émérite, joue de la basse et nous présente ses acolytes un à un. Kwame Ba et Mabish, en duo sur les claviers, ils se relaieront à merveille pour pouvoir chauffer le dancefloor. Clémantine Césaire aux percussions et à la flûte, danse également mais nous envoûte aussi avec sa voix. Raza, vrai boule d'énergie, tour à tour sur la piste, le saxophone ou bien la batterie. 

Chapeau bas pour cette fine équipe qui a su créer un spectacle original avec des œuvres uniques et spatiales, venues tout droit d'un monde post Covid. Les thèmes abordés nous ramènent à la réflexion sur notre société. Ils nous exhortent à profiter de la vie, avec le monde comme dancefloor, ceci malgré les obstacles et nombreuses difficultés.

Soul-Addict vous invite à les découvrir rapidement sur les réseaux sociaux. Une belle route les attend!

Par: Hanazade MRADABI

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article