Yardland, une première édition réussie à Paris

07 juillet 2024 à 15h00 - 433 vues

La première édition de la Yardland a investi la pelouse de l’hippodrome Paris-Vincennes le samedi 6 et dimanche 7 juillet 2024. Avec un line-up cinq étoiles, le collectif Yard convie Naza, Amaarae, Rema ou encore Shay pour le plus grand plaisir des fans.

Quatre scènes

Les artistes les plus emblématiques du moment performent pour les auditeurs qui ont fait le déplacement pour les voir. Le festival commence à 14 h et les festivaliers, équipés de leurs bracelets verts déjà présents peuvent profiter du show de Davinhor, Kiki, Ruthee ou encore du collectif Hype Mada. Le site comporte de nombreux stands de nourritures aux goûts de tout le monde, ainsi qu’un bar géant.

La foule, néanmoins, commence à arriver pour le set de Naza, qui met déjà le feu très rapidement. L’artiste congolais figure parmi les derniers noms annoncés, il performe, mais pas que, en effet Naza propose le “Nazaland” une mini fête foraine, présente au milieu du site. Cette installation comporte des auto-tamponneuses, stands de basket et bien d’autres, afin que le public puisse s’amuser davantage dans le festival.

Shay brille

Lors de ce premier jour de festival, nous avons pu voir briller Shay et le Jolie Garce Gang, qui nous a fait chanter en chœur les titres de l’icône belge comme “Santa Fe”, “PMW” ou encore “Notif”. La chanteuse américano-ghanéenne Amaarae, a aussi répondu présent et a fait danser son public sur la pelouse, mais aussi sur scène sur ses hits comme “Wasted Eyes”, “Co-star” mais aussi “Angels in Tibet”.

Parmi les shows les plus attendus de l’événement, nous retrouvons les figures les plus emblématiques du rap français comme 13 Block, TIF ou encore Kaaris. Ce dernier a fait vibrer la scène et son public en reprenant ses classiques comme “Arrêt du cœur” et “Tchoin”, prouvant ainsi sa place parmi les piliers du rap français.

Le clou de ce festival, était bien évidemment Kalash, désormais emblème musical de la Martinique qui arrive sur les lieux dans un char, qui rappelle les chars carnavaliers de son île natale. Plein de danseurs et accompagné de la talentueuse DJ, Shiiva, Kalash commence son show en performant certains de ses hits sur une plateforme qui surplombe le festival tout en s’avançant doucement vers la scène. Partie qui n’a pas fait l’unanimité chez les fans qui ont commencé à le huer d’impatience. Il arrive finalement sur la scène principale et met – littéralement – le feu. Il chante ses titres phares “Bando”, “Taken” ou encore “Tombolo”. Kalash taquin et sans limite, chante “VIP” morceau en collaboration avec Aya Nakamura qu’il a leaké qui fait controverse encore aujourd’hui. Il achève son set et le festival avec un tout nouveau titre qui devrait bientôt voir le jour.

Line-up qualitatif

Dans son ensemble, cette première journée était mémorable. On salue l’organisation irréprochable du Yardland ainsi que le line-up très qualitatif du festival, malgré une qualité du son des moins optimaux, l’ambiance était au rendez-vous et promet une deuxième journée tout aussi satisfaisante.

Par : Sarah Nemorin

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article