Empire of Sound, le hip-hop en dehors des normes


16 avril 2015 - 3416 vues

Soul Addict a eu le plaisir de discuter avec le groupe Empire of Sound juste avant leur concert aux Étoiles à Paris. Ce live Band, composé de musiciens géniaux, a pour spécificité de nous délivrer la collaboration unique de Juke, compositeur hors pair, et Mattic, pur MC des Etats-Unis. Tous deux abordent le hip-hop sans compromis et avec rigueur. On est vite conquis.

Hanazade: Je suis heureuse de vous rencontrer juste avant votre concert aux Etoiles à Paris, on va découvrir votre album "Out of norm", vous faites plusieurs dates? (Hi, nice to meet you before your concert in Paris. We went to discover your album "Out of norm", there will be other shows?)

Juke: Oui, on entame la tournée. Pour l'instant ça se passe exclusivement en France. On est à notre deuxième date, avant on était dans le sud. (Yes, we began the tour. For now it's happen exclusively in France. It's our second show. Before we were at Bordeaux.)

H: C'était important pour vous cette rencontre avec le public français Mattic? Que représente la France pour vous?
(It was important for you this meeting with the french public Mattic, what represent the France for you?)

M: J'ai vécu en France huit ans! Les français sont cools. J'apprécie les français. Ils sont plus curieux. D'abord ils sont neutres après ils sont vraiment excités à l'idée d'en entendre plus. Mais au départ ils sont comme ça (il croise les bras et baisse la tête) ensuite ils écoutent plus. C'est cool (rire). (I live in France for 8 years! They're really cool. I enjoy french people. They're more curious. First they're egal then they're really excited to listen up. But first they're like this (he crosses his arms and head down) then they listen up. It's cool (laugh).

H: C'est naturel de travailler avec un français comme Juke? (Is natural to work with frenchy like Juke?)

M: Ce n'est pas une question de nationalité. C'est juste de la musique. Quand il écoute, quand il crée, il m'exploite comme je l'exploite. Nous nous appelons "Le cerveau". Il est le côté droit et je suis le côté gauche (sourire). (You know it's not nationality. It's just music. When he listen, when he makes, he feats me what I do feats him. We called ourself "The brain". He's the right side, I'm the left side (smile).

H: Ok. Et toi Juke c'est spécial de travailler avec un américain où ça ne change pas? (And you Juke it's special to work with an american?)

J: Ca change parce qu'il y a la barrière de la langue. Quelques fois c'est difficile d'exprimer vraiment ce qu'on ressent. Mais on s'en sort bien (sourire). On arrive bien à s'entendre et pour moi oui il n'y a pas de différence. Quelqu'un en France peut très bien avoir la culture qu'à Mattic. Ce n'est pas parce qu'il est américain qu'il a cette culture là, c'est parce qu'il a écouté ces styles musicaux qu'il a cette culture. Donc pour moi la nationalité comme il dit ça n'a pas d'importance. On parle de musique, alors comme la musique est universelle. Quelque soit la nationalité on arrive à se comprendre et à s'entendre. (It's different because there are the language barrier. Somethimes is difficult to explain what we feel. But it's ok, we make it right (smile). We keep close together and there are no difference. Someone in France could have the culture of Mattic. It's not because he's american he have this culture. It's because he listen it. So for me it's not nationality like he said. It's not important. We talk about music, the music is universal. Even the nationality we can listen and understand the music.)

H: Tous les membres du groupe ont la même culture musicale? (All the members of Empire of Sound have the same musical culture?)

J: Oui on écoute tous le même genre de musique. Après on a quelques différences les uns des autres mais on écoute sensiblement la même chose. Même si chacun a un peu sa spécificité dans certain style de musique. Mais on a quand même tous cette culture jazzy, hip-hop & funk. (We listen the same kind of music. We have few differences each others but we listen approximately the same. Even everyone have his specificity in some kind of music. But we have the same culture hip-hop, jazzy and funk.)



H: Pourquoi le nom d'Empire of Sound? (Why the name Empire of sound?)

M: Empire of sound est comme... Le royaume de ma musique. Nous faisons (il ouvre grand les bras) du gros son (sourire). Un empire est quelque chose de grand. On essaie de contruire un gros son. Comme une forteresse ou un château, c'est notre maison, notre boulot. C'est ce que nous faisons avec la musique. C'est notre empire tu sais. Nous pensons que lorsque tu crées, tu fais ça comme tu contruis une forteresse C'est notre objectif premier, continuer à contruire encore et encore (sourire). (Empire of Sound is like... a king of my sound! We make (he open his arms) big sound (smile). Empire is something big. So you try to build a big sound. Like Fortress, Castle, this our house, this is our job. This is what we do with the sound. It's our Empire you know. We think when you created, you make it, it's like you building up a fortress of sound. This our vision number one, keeps building, keeps building... (smile).

H: Construire le son est plus important que les mots? (The sound is more important than the lyrics?)

J: C'est un ensemble. On est complémentaire comme il disait tout à l'heure. Moi je suis un côté du cerveau et lui l'autre. Mattic c'est plus la partie cérébrale avec les mots, les histoires qu'il raconte, ses textes. Et moi c'est plus la partie musique. La musique d'Empire of sound c'est les deux qui se réunissent et créent les morceaux. (It's global. We are complementary like he said. I'm a side of the brain and him the other. Mattic is the side with the lyrics, he tells the story and me I'm the music. The Empire of sound's music reunite the both and build the sound.)

H: Mattic écrit tous les textes? (Mattic wrote all the lyrics himself?)

J: Oui c'est lui qui écrit tout. (Yes it's him who wrote all the lyrics.)

H: Quel était votre source d'inspiration? (What is your source of inspiration?)

M: C'est deux perspectives différentes. J'écoute le son qu'il crée (il montre Juke).  Juke crée la musique et je n'écoute rien d'autres pour ne pas m'influencer. Je veux préserver le projet. J'écoute juste la musique de Juke. Et toi ? (Il se tourne vers lui) (It's two differents perspectives. I listen the sound he makes (he show Juke). Juke create the sound, and I didn't listen any other things for influence me. I want keep the project. I just listen the Juke's music. Et toi ? (He speak to Juke).

J: Moi j'étais influencé par plein de choses parce qu'il y a du bon dans plein de styles musicaux, pas forcément le hip hop. J'ai été influencé par le jazz, l'afrobeat, la soul. C'est tout le cheminement de ma carrière de musicien qui a fait que j'ai accroché tel titre. J'ai essayé musicalement de mélanger tout ce que j'aimais. (I'm influenced by a lot of things. There is good in many kind of musics, not just hip hop. I was influenced by jazz, afrobeat, soul music. It's the way of my career that made what I'm doing. I tried to mix everything I love in the music.)

H: On vous compare aux Roots, vous êtes d'accord? (Are you agree with the comparison with the Roots?)

J: Non! (rire) Dans notre biographie on était obligé de citer des références mais on n'est pas les Roots. Même si s'est la même formule, un live band qui joue derrière un MC. Après il y a pire comme comparaison (sourire). On ne se plaint pas! Mais on essaie de créer notre propre identité sans faire comme untel ou un tel. (No! (laugh) In your biography we have to provide references but we are not The Roots. Even if it's the same ingredients, a live band with an american MC. After is a good comparison. We don't complain. But we tried to make our own identity, without doing like each others.)

M: C'est parce que notre musique est familière pour beaucoup de gens. Chaka Ponk, The Roots, Hocus Pocus... Nous sommes un autre groupe influencé par le jazz, le hip hop et nous adorons les paroles. C'est la seule comparaison, mais le son n'est pas celui des Roots. (It's just because our music is too familiar for the people. Chaka Ponk, The Roots, Hocus Pocus... For the people we just another band influenced by jazzy hip hop and we love lyrics. It's the only comparison, but the sound is not the Roots.)

H: Pourquoi avoir appelé votre album "Out of norm"? (Why did you called your album "Out of norm"?)

M: La normalité est si ennuyeuse! (sourire) Je ne pense pas que c'est si normal autour de nous. Si tu viens aux Etats-Unis nous serions normal, il y a beaucoup de groupes. Il y a de la compétition. Mais nous sommes "anormaux" ici parce que nous faisons ce que peu de personnes font en France. Nous n'avons pas vu beaucoup de groupe avec un MC américain. Peut-être Hocus Pocus. C'est juste le contenu des chansons tu sais. C'est une parole différente, plus énigmatique. Maintenant la musique est très facile pour les gens. Mais nous nous ne faisons pas de la musique facilement. Nous prenons notre temps pour en faire. (Normal is so boring (smile). I don't think it's really normal around here. If we went in US we will be normal, there are so many bands. There are more competition. But we are "out of norm" here because we doing that not many people doing in France. We have not seen a lot of band with an American MC, maybe Hocus Pocus. It's just the contain of the song you know. It's a different talking, more enigma. Right now the music is very easy for people. But we don't make music easy. We really put time makin it.)

J: Oui ce projet là est sans compromis artistique parce qu'on a la chance de travailler pour d'autres personnes à côté. Ce projet là c'était avant tout pour faire de la musique et de la création, faire quelque chose qui nous plait sans aucun compromis. On veut garder quelque chose avec une âme vraiment. La radio edit, les singles, on s'en fout (sourire). (This project is without artistic compromise because we have the chance to work with other artists. This project is here first for make music and be creative, doing something we trust without compromise. We really want to keep our soul. We don't care commercial edit (smile).

H: Merci, ça se ressent. (Thanks for the feelings.)

Par : Hanazade

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article