Hazerka, une musique à fleur de peau

31 juillet 2016 - 13089 vues

Soul Addict est parti à la rencontre de Hazerka. Le jeune artiste entame un début de carrière prometteur, il a de suite charmé le public avec son hit "Seule". Talentueux et sensible, il a su mettre les mots sur le malaise que peuvent ressentir certains adolescents. Avec lui pas de tabou sur les sujets graves: maladie, angoisse ou violence. Il sait naturellement apporter la lumière à tous ceux qui l'aiment! Découvrez vite ce phénomène.

Hanazade: "Seule" est un de tes tubes. Il parle d'une jeune fille, existe-t-elle?

Hazerka: Dans ce premier single je raconte mon histoire au féminin. Plus jeune j'ai malheureusement fais parti des gens rabaissés. Je suis conscient qu'énormément de filles au collège sont passés par le harcèlement et les moqueries. Ce titre a redonné espoir à certaines filles, en a aidé d'autres. Et c'est le plus important pour moi.

H: Tes chansons sont souvent mélancoliques, comment peux tu l'expliquer? La peine est elle un moteur qui t'inspire? Pourquoi ?

HK: Les gens qui me suivent savent que je ne suis pas dans la musique pour faire danser la foule. La plupart de mes titres j'y raconte mon vécu et j'essaye d'aider mon public à travers des textes plus ou moins fort. De nature timide j'aime raconter mes peines derrière un micro .

H: Comment décrirais-tu ton style musical?

HK: Je fais de la POP URBAINE, un mélange de chant et de rap .

H: Quelles sont tes artistes musicaux préférés?

HK: J'aime beaucoup le chanteur français AMIR son univers m'inspire beaucoup, il fait parti de ma playlist musicale depuis plusieurs mois maintenant . J'écoute beaucoup James Blunt & Jason Derulo aussi.

H: Nous adorons ton duo avec Ornella "En silence". Peux-tu nous raconter comment est né ce duo?

HK: Merci beaucoup ! Je connais Ornella Tempesta depuis plusieurs années maintenant. Nous avons commencé la musique ensemble. Les thèmes qu'on aborde dans nos titres se ressemblent beaucoup. On a décidé de faire ce single sans se douter une seule seconde qu'il allait avoir un si bel accueil .

H: Tu fais de très belles vidéos, donnes-tu des idées? Le visuel est-il important pour toi?

HK: Pour moi le visuel est très important. C'est l'image de l'artiste. J'essaye de donner le meilleur à mon public. C'est une manière pour moi de les remercier. J'ai la chance de travailler avec "la Boite à clip", deux talentueux réalisateurs à ANNECY (74) qui me suivent depuis le single "Seule" ! 

H: Vas-tu sortir une nouvelle vidéo?

HK: Je réfléchis beaucoup à ce sujet. J'aimerais sortir très bientôt une vidéo acoustique de mon nouveau single "En silence", avant les prochains clips, dès la rentrée.

H: En tout cas nous aimons beaucoup, tu as l'air très empathiques avec les gens qui t'entourent. Peut on te décrire comme une personne sensible? Dans la vie de tous les jours quel est ton tempérament, es-tu blagueur?

HK: Effectivement c'est le mot juste, "Empathique" ! je suis sensible a travers mes musiques, mais je suis aussi un excellent blagueur quand il faut l'être , j'ai plus d'une blague dans mon sac à dos d'ailleurs ! Quelle soit bonne ou mauvaise ça reste une blague Aha !

H: Tu as l'air d'avoir un lien spécial avec tes fans, tu décris parfois beaucoup de détails des uns et des autres, tu as même personnellement présenté tes condoléances à une d'entre elles qui est décédé le 14 juillet. Comment fais-tu pour être si proche? Est-ce grâce aux réseaux sociaux?

HK: J'essaye d'être proche des gens qui me suivent autant sur internet qu'a mes concerts ! Beaucoup traversent la France ou viennent de l'étranger (Belgique , Suisse...) pour me voir en concert. Je n'hésite pas à leurs faire la bise, un câlin et les remercier... Je ne peux pas dire que j'ai des "fans" je préfère dire que c'est une seconde famille pour moi .

H: Peut-on dire qu'internet est indispensable à un artiste aujourd'hui? Après tout tu as été révélé grâce à cet outil? Non?

HK: Oui je pense que c'est indispensable pour un artiste. Cela aide énormément à faire découvrir mon univers. C’est important pour moi de faire connaître ce que je fais . Il suffit de publize une video et tout peut basculer en quelques heures. Sans cette magie je ne serais certainement pas la aujourd'hui.



H: Nous sommes obligés de parler de la petite Zahia, atteinte de leucémie, tu l'as soutiens énormément. C'est une de tes plus grandes supportrices. Peux-tu nous expliquer votre rencontre?

HK: Effectivement, en mars dernier , j'ai reçu une vidéo de Zahia, ce petit ange qui se bat sans relâche contre la leucémie. Dans la vidéo elle chantonne mon single "Seule" sur son lit d'hôpital et demande à me rencontrer. La vidéo a été vue et partagée plus de 157 000 fois sur les réseaux sociaux. Sans plus attendre et sous l'émotion j'ai décidé d'aller à sa rencontre à l'hôpital de Lille. Aujourd'hui je suis régulièrement en contact avec sa famille et nous allons organisé des événement pour Zahia . Je lui ai promis d'être a ses cotés jusqu'a la fin de ce dure combat. Sa force , son sourire fait qu'elle en sortira vainqueur.

H: Actuellement tu es sur les routes pour de nombreuses scènes, quelle est la prochaine?

HK: Je ne l'avais encore jamais annoncé, c'était une surprise que je gardais précieusement de coté depuis un petit moment. je serais en tournée dans toute la France dès décembre 2016 .

H: Et l'album, est-il pour bientôt?

HK: J'y pense, mais je vais prendre mon temps afin qu'il me représente. A travers cet album beaucoup découvriront le parcours de ma vie, mes joies, mes peines… Il sera certainement le reflet de ma vie.

H: Nous l'attendons avec impatience! Quel serait ton plus grand rêve pour plus tard? Tu es encore jeune, une belle carrière s'offre à toi.

HK: Mon plus grand rêve c'est de rendre heureux les gens qui me suivent et qui m'aiment ! Merci pour cette belle interview .

H: Merci à toi Hazerka!

Propos recueillis par Hanazade

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article