EVENEMENT: Doris présente l'EP "L'enfant noire"

19 juin 2018 - 385 vues

Qui écoute vraiment les chansons? Qui prend le temps d'entendre chaque mot et de les garder précieusement au fond de soi, le temps qu'ils résonnent indéfiniment? Peu de personnes peut-être, mais avec Doris cela vient naturellement. Sa voix vibre jusqu'à nos oreilles et nous éveille vers un monde tendre, libre, ouvert et généreux.

Nous avons adoré son dernier EP "Garçon", Doris nous avait montré qu'elle était une artiste unique, sexy, audacieuse et subtile. Son énergie nous a rapidement embarqué et c'est aujourd'hui avec plaisir que l'on découvre son dernier EP "L'enfant noire".

Sur ce projet, la chanteuse franco-camerounaise nous offre des titres très intimes où elle se plonge dans sa féminité et ses racines noires africaines. Elle nous témoigne son expérience de femme comme personne en mixant savamment afrobeat et néo-soul. Cerise sur le gâteau, elle a été accompagnée d'artistes d'exeptions dont les NUBIANS et LAAERIAL.

Soul-Addict a adoré tous les morceaux, mention spéciale au titre "La Couronne de Jeanne". Ce titre dédié à son aïeul est simplement magnifique, une véritable confession d'une simplicité et d'une douceur rafraichissante.

Le titre "Libre" signe l'instru la plus entêtante, avec une virtuosité folle et un violon sublime. "Château Rouge" nous conte l'histoire d'un quartier incontournable de Paris, parfois stigmatisé et mal-aimé. Doris sait lui donner toutes ses lettres de noblesse et le rend plus riche et cosmopolitain que jamais.

Coup de coeur pour "Masque blanc", Soul-Addict adore cette chanson sexy et rythmée qui parle de la peau noire avec saveur. Bel hommage au psychanalyste martiniquais Frantz Fanon. Le petit cheveu sur la langue de l'interprète est plus séduisant que jamais, et on susurre avec elle "J'aime tant ta peau noire". 

"La nuit" nous enveloppe avec douceur et on tombe définitivement amoureux de la voix de Doris. On n'attendra pas la tombée de la nuit pour écouter ce morceau, et on parie qu'il fera beaucoup d’amateurs.

"L'étrangère" reprend les codes de la soul des années 90's comme on l'aime. On adore ce son synthétique où la voix de Doris glisse avec sensualité.

Enfin, le morceau "Chez moi" produit par GYSTERE clôture merveilleusement le projet. Soul-Addict adore cette instru riche qui joue avec nos sensations. On croirait qu'on pourrait reproduire les mêmes sons dans son salon avec un paquet de riz et une vieille guitare. Mais c'est d'une recherche inouïe et tout se mêle à merveille. L'empreinte latino et bossa nova ne gâche rien. De quoi s'amuser chez soi.

ECOUTEZ TOUT CI-PRES!

Par: Hanazade MRADABI

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article